fbpx
Rechercher
Oxbow Mountain Experience
33827
post-template-default,single,single-post,postid-33827,single-format-standard,eltd-core-1.4,mega-menu-main-navigation,pyreneance-child-ver-1.0.1,woly-ver-1.7,eltd-smooth-scroll,eltd-smooth-page-transitions,eltd-mimic-ajax,eltd-grid-1200,eltd-blog-installed,eltd-main-style1,eltd-header-standard,eltd-sticky-header-on-scroll-down-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-menu-item-first-level-bg-color,eltd-dropdown-default,eltd-light-header,eltd-header-standard-enable-transparency,eltd-fullscreen-search eltd-search-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive

Blog

Pyrénéance  / Blog  / Pyrénéance X Oxbow – The Mountain Experience
Bivouac Pyrénées

Pyrénéance X Oxbow – The Mountain Experience

1991, Béarn :

800 francs. Il y a parfois des sommes référence, des montants qui restent gravés dans ta mémoire, bêtement. Concernant ces 800 francs, c’est la somme qu’il fallait débourser au début des années 90 pour s’offrir un pull avec une étiquette sur l’épaule, laquelle décorée d’une fleur.

J’ai eu beau faire des pieds et des mains (j’avais déjà arrêté les caprices) auprès de ma mère pour qu’elle m’équipe de cet objet de convoitise pouvant répondre à mon besoin d’appartenance du moment, rien n’y a fait, je n’ai jamais pu arborer cet étendard fleuri.

Ne pouvant lutter contre ce « non » ferme et définitif que je comprenais, même à l’époque, je me rabattais vers la bonne vielle méthode consistant à quémander des stickers par courrier.

Les équipes d’Oxbow, ayant à l’époque des walkmans et des VHS, un marketing ultra dynamique et avant-gardiste, ne se contentèrent pas de m’envoyer deux trois stickers ou un courrier d’excuse, mais un magnifique objet, un sésame, une bible.

Je reçu quelques jours plus tard un superbe catalogue en papier glacé dévoilant au fil des pages des tubes Tahitiens limpides, des envolées de véliplanchistes à Hookipaa ou des paysages lointains ou paradisiaques.

Cette surprise, qui se renouvellera si mes souvenirs sont bons, tous les 6 mois, au rythme des collections, m’a offert un réel complément initiatique à ma passion pour les sports de glisse.

Les photos de Tim McKenna, à travers ces superbes catalogues (que j’ai eu la bêtise de balancer), ont fait le job dans mon cerveau de pré-adolescent, et inscrit à jamais en moi la marque Oxbow comme celle des mecs les plus cools, ridant les vagues les plus turquoises ou les pentes les plus vierges.

Oxbow
Randonnée Pic d'Anie
Escalade falaise
VTT Pyrénées

2021, Béarn :

L’inflation de ces 30 dernières années porterait ce foutu pull Oxbow que je n’ai jamais eu à 2000 ou 3000 francs, minimum. Ma mère pourrait me l’offrir, mais je n’ai plus besoin de ça pour être populaire dans la cour de l’école.

J’ai glissé sur quelques unes de ces pentes vierges, j’ai surfé des tubes turquoises, j’ai grillé sur place sur ces plages de rêve… et même collaboré avec Môssieur Tim McKenna. Mon métier est aujourd’hui de faire vivre des expériences nature au plus grand nombre et dans le respect de notre territoire en développant Pyrénéance, votre agence de voyages spécialisée dans les séjours en montagne dans les Pyrénées. C’est bien.

Le téléphone sonne. Mat Crépel, avec qui (avec une chance immense) nous partageons des projets communs (on en reparlera plus tard), m’explique qu’il a donné mes coordonnées à un quelqu’un de chez Oxbow, que d’ailleurs il va peut être quitter Quik pour eux, et que bref, ils ont des projets pour « revenir » à la montagne et qu’il faut que je vois directement avec eux… C’est super.

Quelques semaines plus tard, j’ai le plaisir de recevoir une délégation de la marque pour « tester » le parcours proposé, et inaugurer les produits de leurs prochaines collection montagne. Je suis avec tout ces gars, les successeurs légitimes des grands noms qui ont forgé mon addiction aux embruns et aux sprays poudreux, en train de refaire le monde autour d’un feu, une bière à la main. C’est encore mieux.

Et maintenant que vous savez comment et pourquoi Pyrénéance co-construit cette « Oxbow Mountain Expérience« , et bien c’est à moi de mettre mon grain de sel pour faire découvrir, aimer et contribuer à forger cette passion pour nos belles Pyrénées et les sports qui s’y pratiquent. Et si ça allume une ou deux flammes au passage et bien c’est juste géééééééééniaaaaaaaaaaal !

On se voit là haut !

Avis